L'appel !

Suite à la destruction de Damoclés et la fusion de Nina hoï et H/Babel. Le regroupement des forces thérianes servant le dieu balbutiant H/Babel est une nécessité !

Nina encore submergé par le flot consistant de données, voit resurgir des brides de son passé humain.

Un lieu revient sans cesse, il se nomme "Kokaz" planète  villégiature du Red block où sont stationnés les troupes en repos après de durs combats.

Pour Nina, encore sous l'influence du sauvetage du Red block (voir campagne Damoclés pour plus d'information), Kokaz est le lieu idéal pour se regrouper et trouver des alliés dans les rangs du Red block avant de faire route vers Elysée.

Mais voilà ! Le red block détectant le débarquement thérian, sonne l'alarme ! Les troupes sont mobilisées ! l'invasion thérian à commencé !


Ce qui devait être une rencontre, devient maintenant une confrontation !




Voici le champ de bataille.

Votre serviteur joue bien sûr thérian en faction cypher en 2000 Pa. voir liste d'armée ici ( réalisé avec le logiciel Pyre. Merci Dicicat ).

Tomfig et Slr joue le Red Block, faction Gencol en 2000 Pa aussi. Liste d'armée ici ( réalisé avec le logiciel Open R-Community Tools. Merci Nazgul ).

Après la préparation des troupes en assauts / renforts.

Nous piochons pour chaque armée une carte objectif et une carte stratégie. Nous jouons avec les cartes Objectifs et stratégies que vous trouverez ici.

Maintenant on peut décider de les garder ou d'en re-piocher une si la première pioche n'est pas terrible. Ce nous faisons (et c'est pour moi la première erreur ! je n'aurai pas du re-piocher).





Bon premier tour :

Le Red block à l'initiative (il l'aura toute la partie). Des Dragonovs avec snipers et guerriers électroniques (aïe !) entrent en jeu derrière le container en ruine.

Je fais rentrer Babylon sur mon flanc gauche en état d'alerte, histoire de verrouiller cette position (mais bon, au premier tour on ne craint pas grand chose en théorie).

Le Rb ( Red block, c'est plus court !) ajoute une autre unité de dragonovs avec guerriers électroniques (re-aïe !) sur le champ de bataille et prend le contrôle du container central prêt de son front.

Je fais rentrer mon unité de commandement (overseer Sigma dans une unité d'assaut golems) et prends le contrôle du container situé sur mon flanc droit.

De mes mirifiques Points de commandements (huit !). Je lance la routine de construction d'un hékat !

Le Rb fais venir sur son flanc gauche, un Urod tout neuf ! (tiens !, je m'y attendait pas ).




Gros plan sur le front Red block après ce premier tour.





Gros plan sur le front thérian à la fin du premier tour. L'oeil averti que vous êtes à sûrement remarqué que je n'ai qu'une unité d'infanterie et donc, que je ne contrôle qu'un seul point de renfort ! (hé oui! Très cher thérian ).

Vous pouvez remarquer ma superbe mallette de transport ! (au fond à droite).




Deuxième tour : (le bordel de pions est à moi ! )

Le Rb fais rentrer des Krasnyes soldatys en effectifs minimum avec mécanos et Tymofiyeva pour soutenir ses blindés.

Je fais avancer Babylon vers Urod, j'ai une ligne de vue "minime" sur lui, fais feu et l'endommage un peu (à ce moment de la partie, j'ai décidé d'allumer Urod avec tout ce dont je dispose et cela s'avèrera un choix peu fructueux).

Urod tire sur mon hérak, mon hékat fume !

Mes assaut golems s'activent et font monter leurs armes lourdes sur le container, tirent sur Urod, une touche passe l'endommageant légèrement et mon oversseer répare une papatte de l'hékat et construit un... un ..... ?!

Succubus ! (hékat en proxy), mais qu'est-ce qui mas pris !? Non seulement c'est le plus inutile des B1 thérian, mais en plus c'est le Red block en face ! (se serait l'Una encore, ça aurait pus être excusable, mais là !).

 

J'utilise ma carte stratégie « attaque en piqué » et fais 4 morts chez les krasnyes.

bref !

Les snipers dragonov escaladent les ruines pour trouver une meilleure ligne de vue (qu'il n'auront pas de la partie !)

Mon hékat, un peu restauré fonce se cacher derrière la falaise au fond à droite (si vous faites attention, vous en apercevrez un bout ! ). Mon but étant de le jeter le plus tôt possible sur Urod (pour ceux qui ne connaissent pas At-43, Urod c'est un gros blindé rouge qui fait mal !).

Son unité d'appui AT-gauss tire sur Babylon-zéros et rate !

Et là, le Rb fait arriver ses sierps (re-re-aïe mes points de commandements !) et balance son artillerie sur mon unité de commandement sans grand succès.




Admiré au fond les dents de requins sur les sierps ! Une œuvre superbe de l'ami Tomfig , l'unité se nomme les Cerbères d'Hadés !




Le médic de medtech (une fig de SW en fait) avec les storms golems est un proxy d'ingénieur (j'ai oublier les miens ).

Hé oui, je me suis décidé à mettre des ingénieurs avec mes thérians ! Même si je trouve ça sacrilège (des humains avec mes thérians, beurk !), je dois bien avouer que cela ma bien aidé pour mes renforts.


 

troisième tour : (tour où ça tire à tout va ! )

Une autre unité d'appui d'AT gauss Rb rentre et se met en état d'alerte entre la ruine et le container central.

Mon hékat fonce vers l'objectif du flanc droit en espérant déclencher les tirs d'alerte d'Urod (sans succès).

Ah oui !, j'ai oublier de préciser que les objectifs centraux (utile suivant les cartes objectifs piochées) sont les petites antennes près du centre de la table ! Un indice, il y en a une de tombé sur la table.

Les sierps canardent de leurs mortiers mon unité de commandement, un mort chez les thérians.

Mon succubus tire de son jammer sur Urod, raté ! de ses Sonic guns sur les sierps, raté ! (bon d'accord , j'aime pas le succubus).

Les At-gauss tirent sur Babylon sans succès ! (manque de chance en se moment le Red block !).

Babylon fonce en vitesse maximale vers le flanc gauche en espérant trouver une meilleure ligne de vue sur Urod (qui a reculer se caché, ooouuuh ! ).

Des dragonovs se placent dans les bois près du bunker à couvert.

Là, je me dis "Je n'ai pas trop morflé, le Red block n'a pas encore réparé Urod, la chance serait elle avec moi !?". C'est là que j'aurai du me dire que quelque chose cloche !  

De mes trois tirs de nucleus guns sur Urod, un seul passe ! Je fais rentrer un Incubus, tirs sur Urod de mes quatres nucleus 2.0, une touche ! Je relance, trois touches en tout. Je fais les perforations , une ! Aaaarghhh !

Je réfléchi, si je fais un nano-noyaux sur-activés, je n'aurai plus assez de PC pour lancer une construction (maudits guerriers électroniques !)

tant pis, je fais nano-noyaux et là, triple un !!!! Re-Aaarrrgghhhh ! Le red block se gausse ! (« Ha Ha Ha !)

Comme le dit le vieil adage d'At-43 :"Blindé qui depuis le début fume ! à la fin t'enfume !". 

Urod se répare fait feu sur l'hékat qui fume sévère !

Et les krasnyes foncent à travers bois réparer Urod, le voici flambant neuf !




Voilà, voila, fin du tour coté Red block.




Fin du tour coté thérian, une seul perte à déplorer (un assaut golem), je m'attendais franchement à pire !




Quatrième et dernier tour :
Le Red blok active sa carte stratégie qui lui donne +3 à son jet d'autorité.

Il achève ensuite l'hékat avec Urod, ses sierps arrosent et touchent avec leurs mortiers mes assaut golems (trois morts !) et des dragonovs foncent vers l'objectif central.

Moi je détruis deux sierps avec l'aide de mes banes goliath et de l'incubus / Babylon zéro.

D'un commun accord, on arrête la partie là ! (il se fait tard et le Red block est plus proche de ses objectifs que moi !)

Partie très amusante où de petites bêtises ont été faites (mais cela faisait un mois qu'on avait pas jouer, on perd vite !).

Petite conclusion :

J'aurais du garder l'objectif de départ (capturé le point centrale) car celle que j'ai pioché à la place était : désignez deux unité d'infanterie, elles disposent d'un artificier qui doivent chacune aller détruire les points de renforts ennemis (les containers). Trop difficile pour une armée en sous nombre comme moi face à du Red block.

Je me suis contenté de viser le match nul en essayant d'empêcher mes adversaires de réaliser le leur . Et c'est difficile de deviner l'objectif adverse quand il est caché !

Photos diverses du champ de batailles à suivre.




Babylon et mon Incubus.



Les dragonovs (snipers dans les ruines, At-gauss près du container)




Le front thérian et l'objectif centrale.




Les At-gauss progressent.




Mon succubus (qui fume !) et les thérians sont près à faire feu !




Le Red block dans les bois est près de l'objectif centrale !




Mes thérians à moi !



autre vue du champ de bataille.



Point de vu du coté thérian.

Merci à Tomfig pour l'accueil, la table de jeu et les photos.

J'espère que ça vous à plu.

Bon jeux à tous

a+